CGG répond à la dégradation de sa note par S&P

le 23/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dégradé jeudi soir par S&P avec plusieurs autres groupes de services pétroliers, CGG a une nouvelle fois confirmé vendredi matin sa situation financière à fin 2014. Il rappelle que, compte tenu d'une génération de cash très significative au 4ème trimestre 2014, sa dette nette à fin 2014 se situait autour de 2,4 milliards de dollars. Le levier financier à fin 2014 est attendu à 2,4 en diminution par rapport au plafond des covenants bancaires du groupe de 3,75 et en forte amélioration par rapport au levier financier de 2,9 de fin septembre 2014. La liquidité «est solide et s'établit au-delà de 650 millions de dollars au 31 décembre 2014», a ajouté CGG. S&P a dégradé sa note à B contre B+ précédemment, avec une perspective qui reste négative.

A lire aussi