Des minoritaires de Sika ne désarment pas face à l'offre de Saint-Gobain

le 22/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Des minoritaires du groupe suisse Sika font entendre leur voix face au projet de rachat de la société par Saint-Gobain. Cascade Investment, Bill & Melinda Gates Foundation, Fidelity et Threadneedle, détenant à eux quatre 8,16% du capital et 4,62% des droits de vote de Sika, ont adressé une lettre à la direction du groupe suisse pour lui demander de soumettre au vote de la prochaine AG deux résolutions. La première réclame la mise en oeuvre d'un contrôle spécial qui aurait pour objet «d'examiner si, au cours des 24 derniers mois, l'entreprise, et plus particulièrement les représentants de Schenker-Winkler Holding (l'actionnaire de contrôle de Sika qui a signé une promesse de vente à Saint-Gobain, NDLR) au conseil d'administration, ont communiqué des informations non publiques aux actionnaires vendeurs et à Saint-Gobain». La seconde demande la nomination d'un comité d'experts afin de «passer en revue les actions du conseil d'administration et de la direction de Sika ayant trait à Schenker-Winkler Holding  et/ou Saint-Gobain». Ces résolutions nécessitent d'obtenir la majorité simple en AG. Saint-Gobain a signé début décembre un accord pour racheter à la famille Burkard-Schenker une participation de 16,1% du capital de Sika qui lui donnerait 52,4% des droits de vote, sans avoir à lancer d'offre publique sur le solde du capital.

A lire aussi