Le suisse SGS avertit sur ses résultats et change de directeur général

le 21/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

SGS ne parviendra pas comme il l'espérait à améliorer sa marge chaque année jusqu'en 2016. Le groupe de services de conformité, concurrent de Bureau Veritas, a prévenu mercredi matin que ses résultats stagneront en 2015. Il souffre de la force du franc suisse mais aussi de l'atonie de la croissance européenne, du ralentissement conjoncturel du secteur minier et du prix du baril de pétrole qui pénalise son activité dans le pétrole et le gaz. Le directeur général Christopher Kirk fait les frais de cette annonce. Il sera remplacé à partir du mois de mars par Frankie Ng, actuel vice-président chargé des services industriels de SGS.

A lire aussi