La prolongation des centrales nucléaires françaises sera étudiée fin 2015

le 20/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) prévoit de rendre fin 2015 un premier avis sur les sujets essentiels à traiter dans le cadre d'une éventuelle prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires françaises au-delà de 40 ans, a indiqué mardi son président Pierre-Franck Chevet. Celui-ci a ajouté lors d'une conférence de presse que l'ASN devrait être en mesure de prendre une position finale sur la question en 2018. Evoquant «quatre ou cinq» sujets essentiels, le président de l'ASN a répété que la prolongation des centrales nucléaires françaises exploitées par EDF n'était «nullement acquise à ce stade». «L'avis que nous rendrons, a priori fin 2015 (...), donnera la liste de ces sujets et des dossiers attendus. Les propositions seront analysées les unes après les autres jusqu'à temps que l'on puisse constituer un avis global et final sur la question, a priori en 2018», a-t-il précisé.

A lire aussi