Soitec tire un trait sur son coûteux développement dans le solaire

le 19/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Soitec renonce à ses projets de développement dans le solaire à concentration dans lequel il a pourtant investi plus d'une centaine de millions d'euros en quelques années. Le groupe de semi-conducteurs a annoncé lundi son recentrage sur l'électronique, son métier historique. Une charge "importante" pour dépréciation d'actifs sera enregistrée au second semestre de l'exercice 2014-2015, clos le 31 mars, afin de refléter les mesures de restructuration de son activité d'énergie solaire, indique Soitec. "La société examinera le scénario le plus approprié pour extraire la valeur de ses actifs liés à l'énergie solaire dans le respect de ses obligations à l'égard de toutes les parties prenantes", ajoute le groupe. Parallèlement à cette décision, Paul Boudre, qui était directeur général délégué depuis juin 2008 en charge de la division d'électronique, devient directeur général. André-Jacques Auberton-Hervé, co-fondateur de la société, demeure président du conseil d'administration. BPI France, premier actionnaire individuel du groupe, accueille favorablement la nouvelle stratégie et le changement de gouvernance, indique Soitec. Enfin, la société a signé avec la Société Générale un "Programme d'Augmentation de Capital par Exercice d'Option" (Paceo) portant sur la mise en place d'une ligne de financement en fonds propres pour une période de 2 ans.

A lire aussi