Altran vit mal le départ de son PDG pour Elior

le 19/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Altran vit mal le départ de son PDG pour Elior

Le cours de l'action Altran plonge de plus de 10% lundi matin à la Bourse de Paris après l'annonce du prochain départ de son PDG pour prendre la tête d'Elior début mai. Philippe Salle était PDG du groupe de conseils en R&D depuis juin 2011. Son arrivée, poussée par l'actionnaire Apax Partners, avait coïncidé avec la mise en place d'un nouveau plan stratégique visant à relancer la société minée par les conséquences de l'affaire des faux comptes des années 2000. Ce plan, toujours d'actualité selon Altran, prévoit de réaliser 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015, notamment grâce à une relance des acquisitions. Entre juin 2011 et juin 2014, la marge opérationnelle courante d'Altran s'est très légèrement redressée, passant de 6,5%  à 7%. Pour 2011, Altran vise une marge de 11%.

Altran a précisé avoir déjà identifié plusieurs candidats pour remplacer Philippe Salle. Le recrutement interviendra "dans les plus brefs délais". Philippe Salle est un spécialiste des sociétés sous LBO. Avant Altran, il avait dirigé de 2007 à 2011 le groupe para-pétrolier Geoservices, racheté en 2010 par Schlumberger. De son côté, Elior explique que le regroupement des fonctions de président et de directeur général vise à "simplifier son organisation alors que son actionnariat sera, à terme, amené à s'élargir et à se diversifier". Revenu en Bourse au printemps 2014, Elior est contrôlé par le fonds Charterhouse. Lundi matin, l'annonce de l'arrivée de Philippe Salle aux commandes est saluée par une hausse de 5,5% du cours de son action.

A lire aussi