CGG veut rassurer sur sa situation financière

le 08/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

CGG distille les bonnes nouvelles pour tenter de redonner des couleurs à son action pénalisée par l'abandon du projet d'OPA de Technip et par les conséquences de la chute du cours du pétrole. Deux jours après avoir annoncé une partie de ses chiffres d'activités pour fin 2014, le groupe de services indique jeudi matin avoir conclu le 23 décembre 2014 l'amendement et l'extension de son accord de crédit avec un pool de banques dirigé par Nordea. Le montant de cette facilité de crédit a été porté de 175 millions à 250 millions de dollars et la maturité de mai 2018 à décembre 2019. L'opération conclut le refinancement de la dette engagé par le groupe de services pétroliers (convertible, high yield et crédit revolver) avec un aménagement du covenant dette nette sur Ebitda de 3,0 à 3,75 fois. La dette nette de CGG à fin 2014 a été ramenée autour de 2,4 milliards de dollars fin 2014, correspondant à un levier inférieur à 2,6x et «en forte amélioration par rapport au levier de 2,9x de fin septembre 2014» indique le groupe.

A lire aussi