Les abattoirs normands AIM placés en redressement judiciaire

le 06/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le tribunal de commerce de Coutances a placé mardi les abattoirs industriels de la Manche (AIM), qui emploient environ 600 salariés, en redressement judiciaire pour une période de six mois, rapporte Reuters de source syndicale. Le groupe, qui exploite principalement un abattoir de porcs à Sainte-Cécile, dans la Manche, et un abattoir de bovins à Antrain (Ille-et-Vilaine), connaît d'importants problèmes de trésorerie. Un prochain rendez-vous devant le tribunal de commerce a été fixé au 24 février.

A lire aussi