Le sud-coréen KHNP est toujours visé par des hackers

le 29/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des pirates informatiques continuent à s'attaquer au siège de la compagnie Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP), qui gère des 23 réacteurs nucléaires sud-coréens, mais les installations ne sont pas affectées, a annoncé dimanche son PDG Cho Seok, assurant que le réseau utilisé pour la gestion des réacteurs était inaccessible de l'extérieur. KHNP a fait savoir la semaine dernière que ses systèmes informatiques avaient été attaqués. La justice sud-coréenne, qui n'écarte pas la piste nord-coréenne, a sollicité mercredi la coopération des autorités chinoises.

A lire aussi