La Concurrence fait plier les plates-formes de réservation hôtelière

le 15/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Concurrence fait plier les plates-formes de réservation hôtelière

Booking.com (groupe Priceline) s’engage devant l’Autorité de la concurrence à supprimer la clause de parité tarifaire par laquelle il oblige les hôteliers à lui consentir des conditions tarifaires au moins aussi avantageuses que celles consenties aux autres plates-formes en ligne.Les hôteliers pourront désormais mettre Booking.com en concurrence avec les autres plates-formes, gage d’une baisse future du montant des commissions, espère le gendarme de la rue de l’Echelle.

Les syndicats hôteliers avaient saisi l’Autorité de la concurrence en 2013 contestant les pratiques de Booking.com, mais aussi d’Expedia et de HRS. La proposition de Booking.com sera testé jusqu’au 31 janvier 2015. En fonction des retours des tiers intéressés, l’Autorité pourra rendre ces engagements obligatoires ou demander des améliorations. Dans la foulée, Expedia et HRS devraient faire leurs propres propositions.

Alors que six autres autorités de la concurrence ont été saisies de cette question en Europe, la Commission européenne a décidé pour la première fois de décentraliser la procédure, confiée simultanément à trois gendarmes (France, Suède et Italie) qui de concert ont rendu aujourd’hui les mêmes conclusions.

A lire aussi