Siemens ne fera pas preuve de trop d'agressivité dans les acquisitions

le 09/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Siemens va donner la priorité à sa croissance interne et à ses activités à forte rentabilité plutôt qu'à la recherche d'éventuelles acquisitions, a promis mardi le président du directoire du géant industriel allemand. «Nous n'allons pas dépenser notre argent de manière trop agressive dans des fusions-acquisitions», a ajouté Joe Kaeser lors d'une journée investisseurs. En septembre, Siemens a annoncé l'acquisition du fabricant américain d'équipements pétroliers Dresser-Rand pour 7,6 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros de l'époque). Joe Kaeser a déclaré qu'il n'envisageait pas de revenir sur cette acquisition malgré la chute prononcée des cours du pétrole.

A lire aussi