L'ex-patron de Belvédère est de nouveau convoqué devant l'AMF

le 05/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Jacques Rouvroy, l’ancien dirigeant du groupe de spiritueux Belvédère, risque d’être à nouveau sanctionné par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Le représentant du collège de l’AMF a demandé à la commission des sanctions réunie ce matin de lui infliger une amende de 90.000 euros minimum. Il est reproché à Jacques Rouvroy, à sa femme et à deux sociétés dont il est gérant (Vermots Finance et Financière du Vignoble), de n’avoir pas déclaré à temps des franchissements seuils au capital de la société Prologue réalisés au début de 2011. Les mis en cause, agissant de concert auraient aussi dû déclarer leurs intentions dans les délais impartis, selon le représentant du collège et le rapporteur de la commission des sanctions. Les autres mis en cause risquent des amendes de 15.000 à 90.000 euros.

A lire aussi