Publicis promet une croissance plus rapide que celle du marché

le 04/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Après une année noire en 2014, marquée par l'échec de son projet de fusion avec Omnicom et des résultats décevants, Publicis espère rebondir grâce au rachat annoncé le mois dernier de l'américain Sapient pour 3,7 milliards de dollars. Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie d'acquisitions dans le numérique menée par le groupe depuis 2006 et grâce à laquelle il estime pouvoir se différencier de ses grands concurrents WPP, Omnicom et Interpublic, a rappelé Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis lors d'une réunion avec les investisseurs. Grâce à la rapide progression des revenus de Sapient, Publicis a revu en hausse sa prévision de croissance organique qui devrait être supérieure de 2 points de pourcentage à la moyenne du marché à compter de 2016. Sapient devrait cependant peser sur la rentabilité du groupe qui a pourtant réitéré son ambition d'améliorer de 200 à 400 points de base sa marge à horizon 2018 par rapport aux 15,3% de 2012, retraités avec l'intégration de la société américaine.

A lire aussi