Le Royaume-Uni instaure une «taxe Google» pour les multinationales

le 03/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Royaume-Uni instaure une «taxe Google» pour les multinationales

Le Royaume-Uni va introduire une taxe de 25% sur les profits générés par les multinationales qui recourent à des mécanismes complexes pour transférer leurs bénéfices hors du pays et échapper ainsi à l'impôt, a annoncé mercredi le ministre des Finances, George Osborne. «Nous allons faire en sorte que les grandes multinationales paient leur part», a-t-il dit au Parlement lors de son discours d'automne sur la situation économique et budgétaire du pays. «Cette taxe sur les bénéfices détournés» (diverted profits tax) est une première mondiale et devrait rapporter plus d'un milliard de livres (1,3 milliard d'euros) sur les cinq prochaines années, a-t-il ajouté.

George Osborne a également annoncé qu'il allait limiter la capacité des banques à bénéficier de reports déficitaires. La mesure devrait gonfler de 4 milliards de livres dans les cinq prochaines années la charge fiscale du secteur. Les actions des banques britanniques ont baissé sur la nouvelle.

A lire aussi