BG Group cède face à la pression sur le salaire de son directeur général

le 01/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

BG Group a fini par céder. Le groupe gazier britannique a revu en baisse, lundi, la rémunération de son futur directeur général, Helge Lund, à la suite d'un des plus importants mouvements de contestation d'actionnaires au Royaume-Uni ces dernières années. L'ancien directeur général de Statoil, qui doit prendre les rênes de la compagnie pétrolière et gazière le 2 mars, verra son attribution en actions ramenée d'environ 10 millions de livres (12,61 millions d'euros) à 4,7 millions. Outre la baisse de la dotation en actions, l'intéressement à long terme du futur directeur général sera lié plus étroitement à la performance du groupe que prévu au départ, ajoute BG. Helge Lund a joué un rôle actif dans la révision de son système de rémunération, assure la société.

A lire aussi