L'Italie cédera des parts d'Enel quand le marché sera plus favorable

le 27/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Etat italien cèdera une partie du capital du groupe d'énergie Enel lorsque les conditions de marché seront favorables mais il conservera le contrôle de l'entreprise, a déclaré jeudi le ministre de l'Economie, Pier Carlo Padoan, sans donner de précision sur le calendrier prévu. Il a réaffirmé l'objectif du gouvernement de vendre des actifs pour un montant équivalant à 0,7% du produit intérieur brut (PIB) sur les trois prochaines années afin de réduire la dette publique, qui approche 130% du PIB.

A lire aussi