Total est renvoyé en correctionnelle pour un dossier de corruption en Iran

le 25/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Total est renvoyé en correctionnelle pour corruption d'agents publics étrangers en marge de contrats conclus avec des entreprises iraniennes dans les années 1990 et au début des années 2000, a confirmé le groupe à la suite d'une information de Reuters. Le parquet de Paris avait requis le 16 mai 2013 le renvoi en correctionnelle du groupe et de son PDG, Christophe de Margerie. Le décés accidentel de ce dernier a éteint l'action publique le concernant. L'information judiciaire a été ouverte au parquet de Paris en décembre 2006.

A lire aussi