Royal Mail souffre de la nouvelle concurrence d'Amazon dans les colis

le 19/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le bénéfice d'exploitation semestriel de Royal Mail a chuté de 21% à 279 millions de livres sous l'effet notamment de la concurrence d'Amazon. Autrefois principal client du groupe (6% du chiffre d'affaires), le site américain a lancé son propre service de livraison, une concurrence qui vient s'ajouter à celle de TNT et du livreur britannique indépendant Yodel. Les livraisons de colis représentent la moitié du chiffre d'affaires de Royal Mail et l'essor du commerce en ligne en fait un axe central de son développement face au déclin du courrier traditionnel. Royal Mail s'attend à ce que la croissance de ce segment tombe à 1% ou 2% lors des deux prochaines années, au lieu des hausses de 4% ou 5% enregistrées les années précédentes. A la Bourse de Londres, l'action Royal Mail chute de 7,7%.

A lire aussi