AstraZeneca veut continuer sa vie en solo

le 18/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

AstraZeneca assure une nouvelle fois pouvoir rester indépendant après avoir rejeté en mai une offre de 118 milliards de dollars de l'américain Pfizer. "Nous avons plus que doublé le nombre potentiel de médicaments en phase finale depuis 2012 et nous sommes dans les temps pour renouer avec la croissance en 2017", a déclaré Pascal Soriot, le directeur général du laboratoire pharmaceutique britannique, à l'occasion d'une journée investisseurs. Le groupe a réitéré être en bonne voie pour renouer avec la croissance, estimant que ses ventes annuelles pourraient atteindre 45 milliards de dollars d'ici 2023. L'annonce intervient huit jours avant la date du 26 novembre à partir de laquelle Pfizer pourrait reformuler une nouvelle offre sur AstraZeneca, en vertu de la réglementation britannique sur les fusions et acquisitions.

A lire aussi