La dette résiduelle de Vivarte brûle les doigts des investisseurs

le 12/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La valeur de la dette résiduelle de Vivarte s'est fortement dégradée ces derniers jours, selon Bloomberg. Les 800 millions d'euros de dette senior traitent ainsi à 63 centimes, 20 centimes de moins qu'au début du mois de novembre, le plus faible niveau constaté depuis la signature de la restructuration financière du distributeur de prêt-à-porter, opération qui a entraîné la prise de contrôle de la société par ses anciens créanciers. Selon Bloomberg, Vivarte aurait perdu 9,3 millions d'euros en septembre, très loin de l'objectif de 20 millions d'euros d'Ebitda. Le groupe n'a pas souhaité faire de commentaires.

A lire aussi