Burberry constate une demande encore faible en Chine

le 12/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Burberry reconnait que la demande des consommateurs chinois ne s'est pas réellement améliorée ces derniers mois tandis que les dépenses des Russes, qui ont vu la valeur du rouble s'effondrer ces derniers temps, sont également en repli. Le groupe de luxe britannique a annoncé mercredi un bénéfice ajusté avant impôts en hausse de 6%, à 152 millions de livres, sur les six mois au 30 septembre, avec un dividende majoré de 10% à 9,7 pence.

A lire aussi