Alstom revient dans la course pour un important contrat ferroviaire au Mexique

le 07/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Suspecté d'avoir favorisé le consortium chinois China Railway Construction, le Mexique a décidé de relancer un appel d'offres pour un contrat ferroviaire à grande vitesse de 3,75 milliards de dollars (3,02 milliards d'euros). "Le président est sensible au fait qu'il ne devrait y avoir aucun doute sur un projet de cette importance et d'une telle prestation pour la société", a indiqué le ministère des Transports mexicain. Alstom, qui s'était plaint de ne pas avoir eu assez de temps pour pouvoir répondre au premier appel d'offres, s'est dit prêt à participer à la nouvelle procédure si les conditions lui permettent de proposer une offre compétitive. Siemens et Bombardier faisaient également partie des candidats intéressés par le projet.

A lire aussi