Linde révise à la baisse ses objectifs

le 30/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Après avoir inscrit une charge de dépréciation de 229 millions d'euros au troisième trimestre, le groupe de gaz industriels prévoit désormais pour l’ensemble de l’exercice un bénéfice d'exploitation similaire à celui de 2013, contre une légère hausse auparavant attendue. A l’horizon 2017, il compte dégager un bénéfice d'exploitation de 4,5 à 4,7 milliards d'euros, accompagné d’un rendement du capital employé de 11% à 12% sur la base des taux de change actuels, alors qu'il projetait auparavant au moins 5 milliards d'euros et 13% respectivement.

A lire aussi