Total réunira son conseil d'administration dans les "plus brefs délais"

le 21/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Total, qui a tenu une réunion de crise dans la nuit, a indiqué mardi matin, sans plus de précisions, qu'il réunirait un conseil d'administration "dans les plus brefs délais" après la mort accidentelle de son PDG, Christophe de Margerie, lundi soir, dans un accident d'avion à Moscou. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a déclaré sur BFM TV qu'il n'y avait "pas d'inquiétudes à avoir pour l'avenir" du groupe français. A la Bourse de Paris, le cours de l'action Total progressait de plus de 2%, dans un marché en nette hausse.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide involontaire, indique Reuters de source judiciaire. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie du transport aérien. Selon les premiers éléments de la commission d'enquête russe, le conducteur de l'engin de déneigement impliqué dans l'accident était ivre. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a annoncé de son côté l'envoi de trois de ses enquêteurs à Moscou dans la journée de mardi.

Les noms de Philippe Boisseau, directeur général de la branche marketing & services de Total, et de Patrick Pouyanné, patron de la branche raffinage-chimie, tous deux membres du comité exécutif du groupe, ont souvent été évoqués pour succéder à Christophe de Margerie, qui était âgé de 63 ans. Les actionnaires de Total avaient accepté en mai de repousser la limite d'âge du président du groupe de 65 à 70 ans et celle du directeur général de 65 à 67 ans, permettant à Christophe de Margerie d'être reconduit dans ses fonctions et lui donnant ainsi du temps pour préparer en interne sa succession.

Les présidents François Hollande et Vladimir Poutine, le Premier ministre Manuel Valls ou encore le ministre des Finances Michel Sapin ont rendu hommage à Christophe de Margerie, saluant "un grand capitaine d'industrie" et "un dirigeant d'entreprise hors du commun". Une minute de silence a été observée à l'ouverture du 19e sommet international du gaz et de l'électricité, organisé à Paris en présence de plusieurs ministres de l'Energie de pays africains.

Christophe de Margerie était devenu directeur général en 2007 puis PDG en 2010. Marié et père de trois enfants, diplômé de l'Institut universitaire de technologie et de l'Ecole supérieure de commerce de Paris, Christophe de Margerie était entré en 1974 chez Total, dont il avait gravi tous les échelons.

A lire aussi