IBM sort à pertes de l'industrie des semi-conducteurs

le 20/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Après les PC ou les serveurs d'entrée de gamme, IBM poursuit son recentrage vers les logiciels et les services. Le groupe d'informatique a annoncé la cession à GlobalFoundries de son activité de fabrication de semi-conducteurs. Un désengagement qui va coûter 4,7 milliards de dollars à IBM, notamment pour couvrir les 1,5 milliard de dollars en numéraire versés à GlobalFoundries répartis sur trois ans. L'accord prévoit que GlobalFoundries devienne le fournisseur exclusif de processeurs pour serveurs d'IBM pour les 10 prochaines années.

A lire aussi