Emmanuel Macron compte ouvrir le capital des groupes de réseaux comme RTE

le 17/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouvernement français souhaite ouvrir le capital d'entreprises publiques de réseaux pour leur permettre de financer des projets et des investissements, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. «Nous avons des infrastructures existantes dans le pays dans plusieurs entreprises publiques de réseau. Notre volonté c'est de les ouvrir», a-t-il déclaré lors d'un colloque de l'Association des investisseurs en infrastructure à long terme. Il s'agit, selon lui, de «libérer du capital» des ces entreprises à infrastructures «pour qu'elles le remobilisent sur d'autre projets et des investissements qu'elle doivent faire». Emmanuel Macron n'a pas cité les entreprises concernées mais RTE, la filiale d'EDF opérateur du réseau de transport d'électricité français, ou GRTgaz, son homologue dans le gaz détenue par GDF Suez, font figure de candidats potentiels.

A lire aussi