Le gendarme de l'électricité fixe les nouvelles hausses de tarifs

le 15/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les tarifs réglementés de l'électricité doivent augmenter au minimum de 1,6% en 2014 en tenant compte du nouveau mode de calcul proposé par le gouvernement, a appris Reuters auprès de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). En juin, Ségolène Royal avait annoncé la suppression de l'augmentation de 5% des tarifs prévue au 1er août, justifiant cette décision par l'élaboration d'un nouveau mode de calcul qui devait mieux protéger le pouvoir d'achat des consommateurs. Selon ce dispositif, l'augmentation pour 2014 serait au minimum de 1,6% pour la plupart des particuliers (tarif bleu résidentiel), de 1,5% en 2015 et de 2% en 2016, sans compter les rattrapages attendus pour 2012 et 2013, un manque à gagner total de plus de 1,1 milliard d'euros pour EDF, selon la CRE.

A lire aussi