Emmanuel Macron évoque 5 à 10 milliards de cessions d'actifs en 18 mois

le 15/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Etat français prévoit de céder entre 5 et 10 milliards d'euros d'actifs au cours des 18 prochains mois pour contribuer à son désendettement mais aussi réinvestir dans des secteurs prioritaires ou certaines entreprises qui ont besoin d'être accompagnées, a annoncé mercredi le ministre de l'Economie. Le projet de loi de finances 2015 a inscrit près de 5 milliards d'euros de recettes de privatisations. A la question de savoir si EDF pourrait être concerné, Emmanuel Macron, a indiqué que «la volonté du gouvernement n'est pas d'aller vers la privatisation» de l'électricien, ce qui n'exlcut donc pas une diminution de la part de l'Etat, aujourd'hui à 84% du capital. L'Etat actionnaire dispose d'un portefeuille de participations dans 74 entreprises dont la valeur est d'environ 110 milliards d'euros. Le gouvernement a annoncé en août 2013 qu'il allait mener une politique active de gestion de ces participations.

A lire aussi