Telecom Italia n'est pas pressé de vendre sa filiale brésilienne

le 14/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La vente de sa filiale brésilienne Tim Participaçoes n'est pas une urgence pour Telecom Italia, a déclaré l'administrateur délégué de l'opérateur italien Marco Patuano, dans une interview publiée mardi par le quotidien économique brésilien Valor Economico. Elle peut rester cinq ans à l'écart des fusions et acquisitions sans perdre de parts de marché, estime Marco Patuano. Tim Participaçoes a tenté sans succès d'acquérir GVT, filiale brésilienne de Vivendi, finalement cédée à l'espagnol Telefonica.

A lire aussi