Spie peinerait à séduire les investisseurs

le 08/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe français d'ingénierie électrique aurait du mal à séduire les investisseurs en vue de son introduction en Bourse de Paris dans un contexte de marché difficile, selon Reuters, qui cite deux sources au fait du dossier. Selon ces sources, le carnet d'ordres n'est pas rempli à la veille de la clôture et de la fixation du prix définitif de l'IPO. Spie ambitionne de lever jusqu'à 1,2 milliard d'euros, notamment par le biais d'une augmentation de capital dans le cadre d’une transaction qui valoriserait la société jusqu'à 2,75 milliards d'euros.

A lire aussi