Pierre Moscovici veut que la TTF aboutisse avant fin 2014

le 02/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Pierre Moscovici, candidat désigné au poste de commissaire européen aux Affaires économiques, a affirmé jeudi lors de son audition devant la commission des affaires économique du Parlement européen son attachement à la taxe sur les transactions financières (TTF). Il espère voir le projet aboutir d’ici la fin de l’année. Selon, lui la TTF "va contribuer à ce que le secteur financier apporte sa juste part" et permettra de "contrecarrer des activités comme le trading à haute fréquence" tout en finançant "la lutte contre la pauvreté et contre le changement climatique".

L'ancien ministre français de l'Economie a également assuré qu'il ne ferait d'exception pour aucun pays dans l'application des règles du pacte de stabilité. "Si un pays, quel qu'il soit, grand ou petit, quel que soit son statut présumé, est dans une procédure (NDLR : pour déficit excessif), je poursuivrai cette procédure", a-t-il affirmé en réponse aux interrogations des parlementaires sur sa capacité à faire respecter les critères européens en matière de déficit, notamment ceux de la France. "Un pays, fût-ce la France, doit respecter les règles, et mon rôle à moi, c'est de faire respecter les règles", a-t-il poursuivi. Le projet de budget présenté hier par le gouvernement français "nécessite au moins un examen approfondi. Il faudra prendre des décisions, et bien, je les prendrai".

A lire aussi