Bpifrance va réformer le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles

le 02/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le ministre de l'Economie a confirmé jeudi matin la transformation du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA), créé fin 2008 au plus fort de la crise. Selon Emmanuel Macron, il faut passer d’un "outil d’urgence" à un outil pour créer de "nouveaux champions". Le FMEA est intervenu au capital d’une trentaine de sous-traitants stratégiques français. Il sera transformé en un nouveau fonds : le fonds Avenir Automobile. 270 millions d’euros sont directement disponibles pour être investis. Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, a été chargé de mener la transformation en concertation avec les grands industriels du secteur. Elle prévoit trois grands axes : réforme de la gouvernance pour assurer l’autonomie complète de sa gestion par rapport aux constructeurs qui resteront les principaux investisseurs; ouverture du capital à d’autres investisseurs privés, notamment étrangers; étude de faisabilité de la création d’un outil complémentaire de garantie pour faire face aux besoins des sous-traitants du secteur automobile.

A lire aussi