Les rachats d’actions du S&P 500 ont diminué

le 24/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon S&P Dow Jones Indices, les rachats d’actions ou dividendes des sociétés du S&P 500 ont diminué de 27,1 % à 116,2 milliards de dollars au deuxième trimestre comparé au trimestre précédent. En glissement annuel, le recul s’établit à 1,6%. Sur les douze mois à fin juin, les rachats d’actions ou dividendes ont atteint le montant record de 865,9 milliards de dollars (533 milliards en rachats d’actions, soit une hausse de 26,6%, et 332,9 milliards en dividendes). «Si les sociétés veulent poursuivre la tendance à une diminution du nombre de titres (et donc à un accroissement du bénéfice par action), elles pourraient devoir dépenser encore davantage pour des rachats d’actions», note Howard Silverblatt, analyste de S&P Dow Jones Indices. Apple domine le classement avec un programme de rachats d’actions de 5 milliards de dollars lors de son troisième trimestre, en net recul par rapport aux 18 milliards de dollars dépensés au trimestre précédent.

A lire aussi