Safran échappe à une peine pour corruption au Nigeria

le 19/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Reuters avance de source judiciaire que le parquet général n'a pas requis de peine contre le groupe industriel jugé en appel pour corruption présumée d'agents publics étrangers au Nigeria en marge de l'obtention d'un marché de cartes d'identité en 2001. L'avocat général a estimé que la responsabilité de l'entreprise en tant que personne morale ne pouvait être retenue dans cette affaire. En première instance, Safran avait été condamné à 500.000 euros d'amende.

A lire aussi