Les smartphones font plonger Sony

le 17/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La division de télépones mobiles de Sony aggrave les difficultés du groupe japonais d'électronique. Il prévoit désormais une perte nette de 230 milliards de yens (1,65 milliard d'euros) pour l'exercice au 31 mars 2015, au lieu d'une perte de 50 milliards annoncée précédemment. Sony va déprécier de 180 milliards de yens la valeur de sa division de smartphones. Le groupe ne versera pas de dividende sur l'exercice, une première depuis 1958. Il s'agit du sixième avertissement sous la direction générale de Kazuo Hirai, qui a pris les rênes en 2012 en s'engageant à ramener la division électronique dans le vert. Les ventes de l'appareil mobile haut de gamme de Sony, Xperia, ont souffert de l'absence d'accords avec les opérateurs sur le marché américain: son smartphone n'y est disponible qu'auprès du quatrième opérateur T-Mobile US, comme en Chine, où les fabricants locaux dominent le marché.

A lire aussi