Carmat confirme avoir implanté un second coeur artificiel

le 08/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Carmat a confirmé lundi matin avoir implanté son coeur artificiel sur une deuxième personne dans le cadre d'une expérimentation qui doit se poursuivre avec le recrutement de deux autres patients. La société avait reçu en septembre 2013 le feu vert des autorités françaises pour réaliser les premières implantations de son coeur artificiel en France. L'expérimentation doit inclure au total quatre personnes souffrant d'une insuffisance cardiaque biventriculaire irréversible et dont le pronostic vital est engagé à brève échéance, rappelle Carmat dans un communiqué. Un avis favorable à la poursuite du recrutement de nouveaux patients a été donné.

A lire aussi