Les ventes en ligne ne sauvent pas Best Buy au deuxième trimestre

le 26/08/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Best Buy Co, numéro un américain de l'électronique grand public, a fait part mardi d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le troisième trimestre consécutif. En cause : une baisse de la fréquentation des magasins que ses ventes en ligne n'ont pas su compenser. Best Buy, dont l'action perdait 4% dans les transactions d'avant-Bourse, a également dit s'attendre à ce que ses marges d'exploitation continuent de souffrir en raison de la hausse des ventes d'articles peu rentables, des difficultés que continue de traverser le secteur et d'une hausse des remises accordées au Canada et en Chine. Le chiffre d'affaires de Best Buy a diminué de 4% à 8,89 milliards de dollars au cours des trois mois au 2 août tandis que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait 8,99 milliards. Les ventes à périmètre comparable ont reculé de 2,7% tandis que les ventes dans les magasins américains ouverts depuis plus d'un an ont diminué de 2%.

A lire aussi