La Grande-Bretagne enquête sur l'expérience psychologique de Facebook

le 02/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les autorités britanniques se demandent si Facebook n'a pas violé la loi protégeant les données personnelles en ayant autorisé des chercheurs à se livrer à une enquête psychologique sur les utilisateurs du réseau social, rapporte le Financial Times. Le régulateur, Information Commissioner's Office (ICO), passe en revue l'expérience et entend poser des questions à Facebook à ce sujet, poursuit le quotidien. Citant un porte-parole de l'ICO, le Financial Times ajoute qu'il est difficile de dire à ce stade quel article de la loi Facebook aurait pu enfreindre. L'enquête psychologique menée à l'insu de près de 700.000 utilisateurs de Facebook en 2012 avait donné lieu à une vive réaction sur les réseaux sociaux. Son but était de déterminer si Facebook était susceptible d'influer sur l'état psychologique de ses utilisateurs.

A lire aussi