L'Oréal règle un différend avec les autorités américaines

le 01/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Oréal ne pourra plus revendiquer les propriétés antivieillissement de certains de ses produits haut de gamme de soin de la peau, aux termes d'un accord signé avec les autorités américaines. Le compromis trouvé avec la Commission fédérale du Commerce évite au groupe des poursuites pour publicité mensongère. La FTC lui reprochait de promouvoir ses gammes pour la peau Lancôme Génifique et L'Oréal Paris Youth Code, en mettant en avant des propriétés antivieillissement que L'Oréal n'a pas pu étayées selon la FTC.

A lire aussi