AbbVie poursuit l'offensive pour le rachat de Shire

le 25/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

AbbVie souhaite dialoguer avec Shire et se dit mercredi disposé à agir vite et en concertation avec sa cible pour parvenir à un accord qui, à son avis, créera pour le spécialiste britannique des maladies rares plus de valeur que s'il restait indépendant. Pour autant, son directeur général Richard Gonzalez n'exclut pas non plus la manière forte. Prié par des analystes de dire s'il pourrait lancer une offre hostile, il a répondu, lors d'une téléconférence: «nous ne voulons éliminer aucune possibilité légale». Shire a confirmé la semaine dernière avoir rejeté une offre d'achat d'une valeur indicative de 46,26 livres par action présentée par le laboratoire américain et qui l'aurait valorisé à environ 27 milliards de livres (33,8 milliards d'euros). Selon une source proche du dossier, AbbVie pourrait envisager de relever son offre si nécessaire mais il voudrait au préalable plaider sa cause auprès des actionnaires de Shire et prendre connaissance de leurs opinions sur la valorisation de son offre.

A lire aussi