Gemalto perd son procès sur Android aux Etats-Unis

le 20/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le titre Gemalto perdait près de 2% vendredi en Bourse après le rejet par la justice américaine de son recours pour violation de brevets concernant le système d'exploitation pour smartphones Android. Le spécialiste de la sécurité numérique avait engagé en octobre 2010 une action en justice aux Etats-Unis contre Google, Motorola, Samsung et HTC, estimant que leurs applications Android utilisaient sans permission certaines de ses innovations.

A lire aussi