General Electric amende son offre sur Alstom

le 19/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

General Electric (GE) a amendé jeudi son offre de rachat de la branche énergie d'Alstom et propose désormais au groupe français une alliance mondiale à parité dans le nucléaire et les turbines à vapeur qui donnera à l'Etat français un droit de veto. Le groupe américain propose aussi dans un communiqué de loger la propriété intellectuelle de la technologie des turbines à vapeur Arabelle utilisées dans les EPR dans une structure ad hoc détenue à 100% par l'Etat français, un sujet qui était jugé essentiel par les pouvoirs publics. GE, qui maintient le montant de son offre de 16,9 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros), propose en outre de créer deux coentreprises à parité avec Alstom dans les réseaux de transmission et dans les énergies renouvelables. Pour renforcer les activités d'Alstom dans le transport, le groupe américain prévoit enfin de lui apporter ses activités dans la signalisation.

A lire aussi