Mobilier européen s'oriente vers une sauvegarde judiciaire

le 18/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le propriétaire des enseignes Atlas, Fly et Crozatier a demandé à bénéficier d'une procédure de sauvegarde devant le tribunal de grande instance de Mulhouse, avance Reuters de source syndicale. Le numéro quatre de la vente de meubles en France, qui emploie 2.147 salariés, connaît depuis plusieurs années des difficultés qui l'avaient amené à annoncer en décembre la vente à Conforama de 19 magasins Fly, dont ses 10 en Suisse.

A lire aussi