Electrabel plante une épine au pied de GDF Suez

le 13/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

GDF Suez a indiqué devoir ajuster sa prévision de résultat net récurrent pour l'année en cours afin de tenir compte des conséquences financières liées à l'arrêt de deux centrales nucléaires en Belgique. Le groupe explique qu’Electrabel a besoin de plus de temps pour effectuer des tests complémentaires sur ses centrales de Doel 3 et Tihange 2. GDF estime à environ 40 millions d'euros par mois l'impact du non fonctionnement de ces deux centrales sur son résultat net récurrent, prévu pour 2014 entre 3,3 et 3,7 milliards d'euros. «Cette guidance sera ajustée des mois de non fonctionnement effectif des deux centrales qui seraient constatés sur le deuxième semestre 2014», prévient GDF Suez. Le groupe confirme tous ses autres objectifs financiers annuels, passant par des investissements nets entre 6 et 8 milliards et un dividende unitaire en numéraire d’au moins un euro.

A lire aussi