La Chine ouvre une enquête sur le marché de l’hémodialyse

le 13/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Pékin a ouvert une enquête antidumping touchant des fabricants d'équipements pour les hémodialyses, a annoncé le ministère du Commerce vendredi. L’allemand Fresenius et sa filiale FMC, l’américain Baxter, les japonais Nikkiso et Nipro contrôlent la plus grande partie de ce marché en Chine où les trois quarts des matériels ont été importés en 2012.

A lire aussi