Siemens et Mitsubishi étudient une offre commune sur Alstom

le 11/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Bloomberg

Le conglomérat allemand Siemens a annoncé mercredi s'être allié avec le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) pour étudier la possibilité d'une offre commune de rachat d'une partie des activités du français Alstom. Siemens et MHI ont précisé dans un communiqué commun qu'ils décideraient le 16 juin au plus tard de soumettre ou non une offre au conseil d'administration d'Alstom.

Les deux groupes discutent d'une offre potentielle sur les activités de production d'énergie d'Alstom, déjà visées par une offre de 12,35 milliards d'euros formulée par l'américain General Electric. Ils n'évoquent pas le pôle transport. Dans ce schéma, le groupe allemand ne conserverait que l'activité de turbines à gaz, le reste du pôle tombant dans les mains du japonais. Une source proche d'Alstom a estimé mercredi qu'un éventuel rachat d'une partie d'Alstom par Siemens et MHI risquerait d'entraîner un «démantèlement» du groupe français.«Ça aboutirait à un dépeçage, ce n'est pas du tout l'esprit du 'deal' et je ne vois pas comment l'Etat pourrait soutenir une offre de ce type», a dit cette source.

A lire aussi