Les pourparlers se poursuivent sur la dette d’Alitalia

le 05/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les banques créancières de la compagnie aérienne italienne et la compagnie du Golfe Etihad Airways n'ont toujours pas trouvé d'accord sur la question de sa dette. «Il y a encore du travail à faire», souligne une source citée par Reuters. Cette dette évaluée à quelque 800 millions d'euros est un point central de négociations impliquant le gouvernement italien. Le conseil d’administration d’Alitalia pourrait étudier demain le projet d’Etihad.

A lire aussi