Bercy dément vouloir céder des actions EDF

le 27/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Etat n'a pas l'intention de s'alléger au capital d'EDF. Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, ont démenti «formellement les rumeurs selon lesquelles l’Etat s’apprêterait à céder des actions EDF». La rumeur a été lancée par un communiqué de la CGC indiquant que «selon des sources concordantes, l'Etat s'apprête à céder 15% du service public de l'électricité». Le cours de l'action a cédé jusqu'à 3,21% avant de se redresser.

A lire aussi