Club Med: l’AMF tape du poing sur la table

le 23/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Club Med: l’AMF tape du poing sur la table

Alors que Stratégic Holdings continue à acquérir des titres Club Méditerranée sur le marché et que cette société – véhicule d’Andrea Bonomi – a déclaré publiquement qu’elle pourrait déposer un projet d’offre publique sur le groupe français de loisirs, le régulateur français a demandé ce matin à Strategic Holdings et à «toute personne agissant de concert avec elle, ainsi que toute personne ayant un lien quelconque d’affiliation, de publier, au plus tard lundi 26 mai à 18 heures, un communiqué afin d’informer le public de leurs intentions». Auparavant, Strategic Holdings, dans une «mise au point», a rappelé que, conformément à sa dernière déclaration d’intention, il n’envisageait pas de prendre le contrôle du Club Med.

Parallèlement, l’AMF a prorogé l’offre en cours jusqu’au 6 juin, alors qu’elle devait clôturer ce soir. Un élément qui pourrait redonner un peu d’espoir à Gaillon Invest, l’initiateur de l’offre. Néanmoins, le tribunal de commerce de Paris vient de débouter Gaillon Invest de sa demande contre la famille Benetton, qui est revenue sur son intention de soutenir l’offre. Le juge de première instance a considéré que l’irrévocabilité de l’engagement d’apport n’était pas une question assez évidente pour être tranché en référé qui suppose l’absence de contestation sérieuse, tout en constatant un manque de loyauté de la famille Benetton. Gaillon Invest réfléchit à l’opportunité de faire appel de cette décision.

A lire aussi