Cortefiel veut pousser ses prêteurs à amender sa dette

le 21/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La chaîne de prêt-à-porter espagnole Cortefiel a obtenu d'un tribunal londonien que ses créanciers votent sur ses propositions d'assouplissement des conditions de sa dette. Repris en LBO en 2005 par CVC, Permira et PAI, le groupe craint de casser ses ratios d'endettement (covenants) sur 1,2 milliard d'euros de prêts dès la fin du mois. Cortefiel s'en est remis à la justice britannique après avoir échoué à obtenir l'accord de 90% de ses créanciers. Le nouveau vote se tiendra le 11 juin, avec une barre fixée cette fois à 75%.

A lire aussi